Petfolk, la start-up technologique pour animaux de compagnie, ronronne avec 40 millions de dollars

et a maintenant vu 40 millions de dollars en capital de série A franchir les portes.

La startup, lancée à Charlotte en 2020, fournit des soins vétérinaires dans deux sites physiques de Charlotte et s’est récemment étendue à un site de Raleigh le long de Six Forks Road.

Mais la société fournit également un service vétérinaire mobile, alimenté par la technologie exclusive de la société, et prévoit d’ajouter une méthode permettant aux propriétaires d’animaux d’accéder à des soins vétérinaires de qualité 24/7/365, selon un communiqué.

Et plus de croissance est à venir, maintenant que la startup a apporté un financement de 40 millions de dollars.

« Ce capital nous permettra d’étendre rapidement nos cabinets vétérinaires classés n°1 à davantage de communautés, d’animaux de compagnie et de vétérinaires », a déclaré le Dr Audrey Wystrach, co-fondatrice et co-PDG de la société dans le communiqué. « Notre objectif est de rendre la propriété et les soins beaucoup plus agréables pour les propriétaires d’animaux de compagnie et les incroyables vétérinaires qui fournissent leurs services. »

Selon la société, Wystrach a plus de 25 ans d’expérience clinique, de gestion et de propriété dans l’industrie vétérinaire. Cela comprend le poste de directeur de l’exploitation et de cofondateur des hôpitaux Zippivet Pet d’Austin, au Texas. Wystrach est également membre fondateur du conseil d’administration de la Veterinary Virtual Care Association.

Animaux de compagnie et technologie  : nouvelles applications pour chiens et oiseaux parmi les points forts du CES

« Une tonne d’argent »

White Star Capital et Michael Wystrach, le fondateur de Freshly, ont mené le tour. Et, selon le communiqué, Miranda Lambert, Dierks Bentley.

La société a été cofondée par le Dr Audrey Wystrach avec son jeune frère Michael Wystrach, qui a précédemment vendu Freshly, qu’il a fondé, à Nestlé pour 1,5 milliard de dollars.

Dans un article de blog, Michael Wystrach écrit que « la vision d’Audrey était avant tout de redonner de la joie au domaine vétérinaire pour toutes les personnes impliquées » et que les conversations sur l’entreprise qui allait devenir Petfolk avaient commencé trois ans auparavant.

Et bien que la société ait lancé trois sites, elle prévoit déjà de lancer plus de 20 sites supplémentaires, des dizaines de fourgonnettes mobiles de technologie vétérinaire et, comme l’écrit Wystrach, « nous venons de recevoir une tonne d’argent, clôturant notre tour de série A de 40 millions de dollars. ”

Le financement sera utilisé pour accélérer l’expansion de l’entreprise, a écrit Wystrach. Les sites d’expansion comprennent des sites à Holly Springs, Fort Mill, Huntersville et au moins deux sites en Floride, selon le site Web de la société.

Audrey et Michael seront tous deux co-PDG de l’entreprise, selon le billet de blog.

La startup de technologie pour animaux de compagnie Pet Screening, qui a levé 3 millions de dollars l’année dernière lors d’une ronde de série A, est également basée dans la région de Charlotte.

Startup Pet Screening lève 3 millions de dollars de nouveaux fonds, prévoit d’embaucher et de se développer